Crowdfunding | Financement par la foule

Professeure émérite en Sciences de l’Information, Communication de l’Université Paris 8. Titulaire de la Chaire UNESCO ITEN (Innovation, Transmission, Edition Numériques)

Le crowdfunding peut être défini comme une méthode de financement de projet par l’appel à contribution, adressé aux internautes. Ce système se présente comme une alternative démocratique aux modes traditionnels de financement de projets.

La force promotionnelle du crowdfunding réside dans le fait que les investisseurs sont aussi potentiellement des clients. L’originalité de ce système et la méthode de levée de fonds, proche du consommateur, donnent par ailleurs une légitimité particulière au produit sur le marché et incitent les médias traditionnels à présenter ce produit non conventionnel. Cette situation peut inciter certains industriels à profiter de cette focalisation médiatique pour utiliser ces plates-formes comme des effets de levier pour leurs investissements de communication. En effet, ce système, qui voudrait promouvoir l’innovation, l’éthique commerciale, la proximité avec l’usager et la singularité du projet propose généralement des produits standardisés.

Les plates-formes de crowdfunding proposent principalement des financements de projets dans trois secteurs: les projets humanitaires ou caritatifs, les projets artistiques et les projets technologiques. Les pages de description de projets sont généralement axées sur la dimension humaine, la personnalité du porteur de projet et l’importance de la contribution dans la réalisation du produit. Des mécanismes de suivi et la prise en compte de l’avis des contributeurs créent un effet de proximité et une relation interpersonnelle fortement médiée. Chacun de ces types de plates-formes correspond à l’investissement dans un imaginaire nouveau. Le projet humanitaire renvoie généralement à l’internaute-contributeur une satisfaction dans la personnalisation de la pratique du don, et il permet aussi de le valoriser sur ses réseaux sociaux. Le projet technologique permet aux internautes d’obtenir en compensation de leur contribution des produits pré-commercialisés, ou de réaliser des micro-investissements. Le projet artistique renvoie généralement à l’idée de financement d’une culture alternative.

Le retour sur investissement espéré par les contributeurs est très variable selon les plates-formes. Certaines s’inscrivent dans une logique de don sans contrepartie, d’autres proposent un intéressement financier et d’autres des contreparties originales comme le fait de figurer dans les remerciements (credits) ou l’envoi de goodies ou du produit avant le lancement grand public. Les rôles dans lesquels s’investissent ces plates-formes et leur responsabilité dans les projets varient beaucoup de l’une à l’autre, certaines proposant des services connexes (mise sur le marché, production, communication, etc.).

Ce mécanisme est parfaitement adapté au micro paiement et à la mobilité. Ainsi de nombreuses applications de ces méthodes de financement dans les relations avec le commerce de proximité sont envisageables, en profitant d’un effet de résonance entre différents supports. Le crowdfunding s’insère dans un écosystème crossmédia puisqu’il permet aussi de faire participer le consommateur au processus de production, de l’investissement à la mise sur le marché.

Contributions
Pour contribuer, connectez-vous ou inscrivez-vous