Information

Professeure émérite en Sciences de l’Information, Communication de l’Université Paris 8. Titulaire de la Chaire UNESCO ITEN (Innovation, Transmission, Edition Numériques)

L’information se définit généralement comme un ensemble de données codées qui peut prendre des formes variées, être stocké, traité, recoupé, communiqué, protégé et se voir attribuer une valeur.

L’information n’est jamais neutre: conditionnée par un choix de forme, elle est le produit d’un contexte et trouve sa source dans une subjectivité. L’identification de la source de l’information permet d’authentifier et de contextualiser celle-ci, pour enrichir son décodage. L’importance de l’indication de la source de l’information croît avec le nombre d’informations disponibles.

La multiplication et la diversification de sources d’informations, caractéristiques de la société de l’information, imposent une catégorisation voire une hiérarchisation de l’information lors de son traitement. Cet inflationnisme informationnel a rendu indispensable la certification des sources. Cette certification trouve une de ses formes les plus sophistiquées dans les moteurs de recherches qui canalisent l’information et la hiérarchise selon des critères tels que la pertinence, le nombre de visites, la langue, etc. Ces moteurs de recherche influent sur la forme que prend l’information, celle-ci devant se conformer pour être référencée et donc accessible.

Dans une dynamique opposée à cet inflationnisme, la restriction de l’accès à l’information peut avoir un intérêt stratégique. Les informations peuvent alors être protégées légalement, notamment contractuellement par l’insertion de clauses de confidentialité, et/ou techniquement grâce à des systèmes d’identification ou de filtres (par IP par exemple). L’avantage concurrentiel procuré par l’accès à certaines informations est avéré. Des disciplines comme l’intelligence économique s’intéressent aux mécanismes mis en œuvre dans les circuits de l’information et aux méthodes d’optimisation de l’information.

D’autres informations sensibles sont protégées par certains systèmes juridiques: c’est le cas notamment des données personnelles, information dont la collecte peut être nécessaire, mais le traitement prolongé peut ne pas répondre au souhait de l’individu. Ces données personnelles une fois traitées peuvent donner des indications précises notamment sur les habitudes de consommation et être utilisées à des fins commerciales.

Les catégories d’informations sont souvent spécifiques à leur mode de diffusion, ainsi l’information diffusée par les mass médias est souvent structurellement différente de celle qui transite sur Internet. Les stratégies crossmédia jouent sur la complémentarité des formes spécifiques que prend l’information selon le support.

Contributions
Pour contribuer, connectez-vous ou inscrivez-vous