Streaming

Professeure émérite en Sciences de l’Information, Communication de l’Université Paris 8. Titulaire de la Chaire UNESCO ITEN (Innovation, Transmission, Edition Numériques)

Le streaming peut se définir comme une méthode de diffusion d’information en flux continu. La pratique du streaming peut correspondre à une diffusion en direct ou à une diffusion sans téléchargement préalable d’un contenu stocké sur un serveur. Le streaming sur Internet s’est développé grâce au haut débit, qui permet une lecture fluide de contenu en haute définition.

Le streaming a rendu facile et immédiat l’accès de contenus hyperdématérialisés, limitant ainsi leur stockage sur le support de lecture. Porté initialement par le modèle gratuit (financé par la publicité) et de partage de contenus générés par les utilisateurs eux-mêmes, comme sur YouTube® et Dailymotion®, il a perturbé les médias traditionnels et les différents distributeurs de contenus audiovisuels, les obligeant à renouveler leur offre. Les chaînes télévisées ont cherché à s’adresser aux internautes, en ouvrant certains de leurs programmes au streaming. Des émissions en direct et en différé avec des contenus augmentés ont été proposées sur leur site web. Dans une logique similaire, pour répondre à de nouvelles modalités de consultation audiovisuelle et informative, la télévision de rattrapage (catch up TV) est proposée directement sur le téléviseur, préfigurant des services de télévision connectée.

Simultanément, le streaming a été utilisé pour diffuser largement sur internet du contenu sans l’accord des titulaires de droits. Le streaming illégal s’est généralisé, les lobbies de l’industrie musicale et cinématographique ont fait pression auprès des pouvoirs publics pour essayer d’apporter des réponses juridiques et techniques à ce phénomène, considéré comme un manque à gagner important. Certaines plates-formes de streaming ont maintenu leur modèle économique, d’autres ont choisi de s’associer avec les distributeurs, en modifiant leurs conditions d’accès et en partageant les bénéfices réalisés grâce à la publicité et aux abonnements premium. Des offres payantes, notamment la vidéo à la demande, ont été proposées par les distributeurs pour répondre à la consommation en streaming. Pour conforter ces nouvelles positions, une opposition plus radicale aux offres illégales a été mise en place notamment avec l’action menée contre Megaupload et son offre streaming Megavidéo.

Le streaming est devenu un outil de la mobilité, il permet de se passer d’un disque dur volumineux, même s’il nécessite une connexion en haut débit. Il ouvre aux usagers des smartphones de nouveaux services.

Le streaming apparait comme un procédé de diffusion consubstantiel des logiques multisupports, puisqu’il est théoriquement accessible sur tout support connecté à Internet. Cependant, les logiques économiques et les choix propriétaires tentent d’en limiter la consommation, en particulier gratuite. C’est le cas notamment d’une partie de l’offre de télévision connectée.

Contributions
Pour contribuer, connectez-vous ou inscrivez-vous